Isolation combles perdus

Isolation combles perdus : jusqu’à 30% d’économies sur votre facture d’énergie

Découvrez toutes les techniques qui sont disponibles pour l’isolation de vos combles.

Accueil 5 Guide & conseil utilisation 5 Isolation combles perdus
Accueil 5 Guide & conseil utilisation 5 Isolation combles perdus

Isolation combles perdus

Isolation combles perdus : jusqu’à 30% d’économies sur votre facture d’énergie

Découvrez toutes les techniques qui sont disponibles pour l’isolation de vos combles.

01
Accueil 5 Guide & conseil utilisation 5 Isolation combles perdus

Isolation combles perdus

Isolation combles perdus : jusqu’à 30% d’économies sur votre facture d’énergie

Découvrez toutes les techniques qui sont disponibles pour l’isolation de vos combles.

01

L’ISOLATION PAR SOUFFLAGE,
simple à mettre en œuvre et efficace

Dans les combles aménagés, l’espace sous la toiture dégage une hauteur suffisante pour créer une ou plusieurs pièces supplémentaires. La charpente n’étant pas encombrante, ce sont les rampants qu’on isole à l’aide de rouleaux ou de plaques d’isolant pour créer un nouvel espace de vie confortable. En revanche, pour les combles perdus, qui sont par nature inhabitables, on préfère l’isolation par soufflage, simple à mettre en œuvre et efficace. Dans tous les cas, différents types de produits isolants peuvent être employés.

On utilise le plus fréquemment les laines minérales, qu’elles soient de verre ou de roche. Mais il existe également des isolants biosourcés comme le chanvre ou la fibre de bois. Lorsque l’on parle de soufflage pour l’isolation des combles perdus, il s’agit de répandre, à l’aide d’un appareil spécifique, des flocons d’isolant sans discontinuité sur toute la surface des combles afin de recouvrir l’intégralité du plancher haut. On privilégie ce type de pose pour les combles perdus car il convient à la plupart des toitures et se fait rapidement : quelques heures suffisent selon la superficie à recouvrir. De plus, le soufflage est une méthode d’isolation économique et performante.

02

L’isolation des combles la plus connue :
la laine de verre

Fabriquée à partir de produits naturels et recyclés, comme le sable, le calcaire ou le verre recyclé, la laine de verre est le matériau d’isolation le plus courant. Elle offre une excellente isolation thermique pour les toitures, murs, sols et cloisons : le confort des habitants est amélioré en luttant contre le froid en hiver et la chaleur en été. Mais la laine de verre a d’autres avantages.

En effet, il s’agit d’un isolant acoustique naturel, à la fois incombustible (la laine de verre ne propage pas les flammes) et non hydrophile (la laine de verre n’absorbe pas l’humidité). Enfin, sa durée de vie est de plusieurs dizaines d’années et son impact environnemental est très faible.

03

La solution
alternative
la laine de roche

Fabriquée à partir de basalte, matériau volcanique issu de l’activité magmatique, la laine de roche est un isolant certifié aussi bien pour l’isolation thermique que phonique des bâtiments. Tout comme la laine de verre, elle est non hydrophile. Sa résistance au feu est exceptionnelle, elle ne s’enflamme pas et ne propage pas les flammes, c’est pour cela qu’on l’utilise pour les structures bâties complexes, nécessitant une résistance au feu à toute épreuve. Elle est ainsi couramment utilisée sur les ouvrages qu’il faut protéger des incendies.

Qu’il s’agisse de conditionnement sous forme de flocons, de rouleaux ou de panneaux rigides, l’isolation des rampants et des combles perdus avec le produit adéquat n’a pas de secret pour Énergisole. Nous apportons une solution adaptée à vos besoins et rentable à court terme : l’isolation des combles vous permet de faire des économies considérables sur votre facture de chauffage.

Défiler vers le haut